A l’école, on ne nous apprend pas la confiance en soi

Albert Einstein disait « Nous passons 15 ans à l’école et pas une fois on ne nous apprend la confiance en soi, la passion et l’amour qui sont les fondements de la vie. » En ce jour anniversaire de la naissance d’Albert Einstein, né le 14 Mars 1879, interrogeons-nous sur « la confiance en soi » ? Le jour où vous aurez confiance en vous, vous aurez confiance en quoi exactement ? Comment se traduit-elle dans les faits ? Comment s’articule-t-elle avec l’estime de soi ? C’est ce que je vous propose de voir aujourd’hui.

Einstein

L’article fait allusion à certaines notions qui ont déjà fait l’objet de posts dans ce blog. Cliquez sur les liens pour en savoir plus.

La confiance en soi, c’est se confier ce que l’on a de plus cher … SOI !

Coach-Semperes-MalEtreIl existe deux notions, la confiance en soi et l’estime de soi. Elles reposent sur deux de vos croyances en vous. La confiance en soi est la croyance en ses capacités, ce que je suis CAPABLE de faire. C’est le verbe FAIRE. L’estime de soi est la croyance en ma valeur, je suis VALABLE. C’est le verbe ÊTRE. Si je n’ai pas un minimum d’estime de moi sur ce que je suis réellement, je ne pourrais jamais reconnaître ce que je suis capable de faire. Je vais minimiser mes réussites. Et si je ne fais rien, je n’aurais rien à valoriser. C’est un cercle vicieux.

Motivation

Et bien, puisque vous avez trouvé comment perdre la confiance en vous, il suffit de renverser le raisonnement. Voici le moyen de retrouver votre confiance en vous. Commencez donc à rechercher ce que vous avez réussi pour valoriser ce que vous avez fait. Vous valoriserez l’être que vous êtes, quelqu’un qui a réussi quelque chose. Poursuivez en déterminant les capacités que vous avez mis en oeuvre et donc que vous êtes capable de reproduire. Vous aurez fait un grand pas vers le retour de la confiance en vous. Il suffira ensuite de déterminer votre objectif qui fait sens et de l’engagement … le coaching est fait pour accompagner tout ça ! Ce que je viens de décrire là est le travail préalable que nous entreprenons, coaché et coach, en tout début d’un processus de coaching.

Boussole

Vous avez maintenant confiance en vous ! Vous êtes donc en capacité de faire ce qui suit. Vous connaissez votre objectif et il vous donne envie parce qu’il fait sens à ce qui est important pour vous. Vous connaissez vos valeurs et vos besoins. Vous avez conscience que votre objectif contribue à les nourrir. Votre boussole est bien orientée sur cet objectif. Tout ce que vous faites a un sens avec la quête de résultat pour atteindre cet objectif. Bref, vous ne vous dispersez pas.

Même si vous n’êtes pas encore parvenu à atteindre votre objectif, vous êtes fiers de ce que vous avez fait, même s’il n’y a eu que des échecs jusqu’à présent, parce que vous apprenez et donc vous vous approchez de l’objectif. « Je ne perds jamais, soit je gagne soit j’apprends » disait Nelson Mandela.

photo of a woman holding an ipad
Photo by bruce mars on Pexels.com

Au fur et à mesure que vous avancez vers votre objectif, vous avez le sentiment de développer vos compétences. Vous vous découvrez de nouveaux talents, jusque là insoupçonnés. Vous prenez alors plaisir à faire ce que vous faîtes, ce qui amplifie votre confiance. Vous prenez le temps de célébrer ces joies et vos victoires, même celles qui vous paraissent faciles, parce que vous savez qu’elles entretiennent et développent votre motivation. Puisque vous avez confiance en vous, vous allez pouvoir mieux évaluer votre valeur. Vous allez pouvoir améliorer votre estime de vous, grâce à une bonne connaissance de vous, une bonne intelligence intrapersonnelle. Vous connaissez notamment vos compétences, vos qualités, vos talents, vos croyances aidantes sur lesquels vous allez vous appuyer. Vous en connaissez la juste mesure, sans sous ou sur estimation. « Trop de gens surestiment ce qu’ils ne sont pas et sous-estiment ce qu’ils sont. » Malcolm Forbes

Mais vous connaissez aussi les compétences qui vous manquent, vos défauts pour lesquels vous ferez en sorte de les corriger. Vous savez repérer vos croyances limitantes qui vous bloquent. « Le manque d’estime envers soi-même est comme conduire une voiture avec le frein à main levé. » Maxwell Malta. Vous êtes sûr de ne pas reproduire les mêmes erreurs du passé, parce que vous les avez analysées, jusqu’à en trouver les causes profondes et vous connaissez les parades.

Réflexion-

Vous savez prendre du recul, faire un break pour analyser ce qu’il se passe. Vous savez vous remettre en question, sans vous dévaloriser, même si vous avez fait fausse route, mais en raisonnant de manière pragmatique. Vous savez relativiser. « Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit. » Lao Tseu. Lorsque vous devrez faire un choix, vous savez que vous saurez peser le pour et le contre, même si le choix est difficile. Vous ne doutez pas sur votre capacité à choisir et à assumer votre choix.

Vous savez que si vous éprouvez le besoin de faire appel aux autres, vous n’hésiterez pas à demander de l’aide, parce que les autres aussi peuvent constituer un appui à vos yeux. Vous avez une bonne intelligence interpersonnelle.

Même si vous découvrez des problématiques fortuites, vous pensez pouvoir les résoudre. A priori, vous ne savez pas comment, mais vous êtes sûr de les résoudre, parce que vous êtes convaincu d’avoir les ressources suffisantes pour persévérer tant que la problématique vous empêche de continuer. « À partir du moment où vous croyez en vous, vous saurez comment vivre. » Johann Wolfgang von Goethe

Vous croyez que l’échec fait partie de toute entreprise humaine, une croyance aidante. Vous êtes donc préparé à échouer. Et là aussi, vous êtes persuadé que l’échec n’aura pas d’impact sur votre engagement à poursuivre parce que vous avez confiance en vos capacités à réagir positivement. « Je n’ai pas échoué. J’ai juste trouvé 10 000 façons qui ne fonctionnent pas. » Thomas Edison.

Confiance

Bref, vous vous sentez personnellement bien et prêt à entreprendre, avec la sérénité intérieure qui vous permet d’être autonome. « Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement. » Martin Luther King

Pour en arriver là, il est nécessaire de faire un examen méthodique de ce que vous êtes vraiment. Si vous avez besoin de méthode, le coaching professionnel sert, entre autres, à cela. Contactez-moi.

Et comme disait Michel Chevrier, « Il n’y a pas de hasard. Il n’y a que ce qui doit arriver et qui, à cause de nous, arrive ou n’arrive pas. » Personnellement, je préfèrerais la formulation « Il n’y a que ce qui doit arriver et qui, grâce à vous, arrive. » Parce que, finalement, l’élément déterminant pour retrouver votre confiance en vous, c’est VOTRE ENGAGEMENT. Donc, ça vient de vous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s