Parents, votre rôle durant le confinement de vos enfants

Nous sommes dans une période inédite de confinement et de distanciation "sociale" pour lutter contre cette pandémie. Cette situation favorise la peur, le stress, le repli sur soi, la perte de lien "social" etc. Pour nous adultes, c'est déjà difficile, le mot est sans doute faible. Mais pour vos enfants ? Suivant leur stade d'évolution, ce confinement peut être vécu différemment. Et notamment, son vécu peut être amplifié ou favorisé suivant notre comportement d'adulte vis-à-vis de nos enfants. Quelle réflexion pouvons-nous avoir sur l'analyse de notre comportement de parents dans une telle circonstance ? Quels seraient les comportements à éviter et à privilégier ? C'est ce que je vous propose de voir aujourd'hui. J'ai ouvert la possibilité de coaching flash, gratuits et à distance. Pensez-y !

Les coachs se mobilisent pour l’effort de solidarité

En cette période de confinement, chacun de nous doit appliquer les consignes collectives et faire preuve de solidarité avec les soldats de la santé qui luttent sur le front contre cet ennemi invisible, dans des conditions difficiles. Mais chacun doit aussi, dans la mesure de ses possibilités, aider à la gestion de la crise. Les coachs sont aussi là pour ça et sont au rendez-vous en s'appuyant sur les diverses associations de coachs, pour ce qui me concerne l'EMCC et Maïons. C'est le sens de cet article cette semaine. Je vous fais donc une proposition en ce sens.

A l’école, on ne nous apprend pas la confiance en soi

Albert Einstein disait "Nous passons 15 ans à l’école et pas une fois on ne nous apprend la confiance en soi, la passion et l’amour qui sont les fondements de la vie." En ce jour anniversaire de la naissance d'Albert Einstein, né le 14 Mars 1879, interrogeons-nous sur "la confiance en soi" ? Le jour où vous aurez confiance en vous, vous aurez confiance en quoi exactement ? Comment se traduit-elle dans les faits ? Comment s'articule-t-elle avec l'estime de soi ? C'est ce que je vous propose de voir aujourd'hui.