Chercher à comprendre, une des clés de l’accompagnement

Ce thème est apparu lors d'un partage de pratiques entre coachs, que je vous livre. Notre réflexion est partie du thème sur "le questionnement du coach." Même si bien évidemment le métier de coach ne se résume pas à "poser des questions" , lorsqu'on est coach primo intervenant, il arrive d'être obnubilé par la recherche de LA BONNE question du coach à poser, celle qui fera mouche chez le (la) cliente, celle qui le (la) fera s'interroger, celle qui l'amènera à lever son blocage comportemental. Si on a cette vision du métier de coach, je "comprends" que cela peut être stressant. Il doit même arriver de ne plus écouter le client, tellement obnubilé par cette quête. Cependant, lorsque le client marque un temps d'arrêt après votre question et vous dit "Ah ... bonne question !" et qu'il se met à chercher sa réponse, avec difficulté certes mais insistance, j'avoue que LA BONNE question est un des indicateurs d'efficacité parmi d'autres. Assurément, le client y est sensible "votre question m'a permis de voir les choses différemment ! Elle m'a fait avancer par l'ouverture du champ des possibles !" Mais alors si je ne dois pas être obnubilé par la recherche de LA BONNE question à poser, mais que c'est néanmoins un des bons indicateurs (pas le seul), alors comment je fais pour la trouver cette fameuse BONNE question ? La clé se situe dans l'intention qu'on met à questionner, à savoir, chercher à comprendre. La finalité est de mettre le client à chercher sa solution. C'est ce que je vous propose de voir aujourd'hui.

Les coachs se mobilisent pour l’effort de solidarité

En cette période de confinement, chacun de nous doit appliquer les consignes collectives et faire preuve de solidarité avec les soldats de la santé qui luttent sur le front contre cet ennemi invisible, dans des conditions difficiles. Mais chacun doit aussi, dans la mesure de ses possibilités, aider à la gestion de la crise. Les coachs sont aussi là pour ça et sont au rendez-vous en s'appuyant sur les diverses associations de coachs, pour ce qui me concerne l'EMCC et Maïons. C'est le sens de cet article cette semaine. Je vous fais donc une proposition en ce sens.

L’anté-début d’une séance de coaching

L'anté-début, ça vous parle ? Ce qu'il s'est passé avant, qui peut avoir un impact sur ce qui suit et dont il faut se débarrasser pour être disponible, utile et efficace à ce qu'on va faire. En coaching, notamment. L'anté-début du client et l'anté-début du coach. Praticiens, à vos commentaires .... #coachinglife #confianceensoi #estimedesoi #developpementpersonnel