La recherche de la cause profonde de votre problème va vous ouvrir d’autres portes

Comme disait Albert Einstein « un problème sans solution est un problème mal posé. » Alors, posons le problème. Vous avez un objectif personnel ou professionnel que vous ne parvenez pas à atteindre. OK, ça c’est le problème. Quelles en sont les causes ? « La faute à pas d’chance ! » « Le contexte ! » etc. Peut-être ! Mais ça c’est la face émergée de l’iceberg. C’est ce dont vous avez pris conscience. Mais est-ce véritablement ce qu’on appelle « la cause profonde » de votre non-réussite ? Ce qui serait en-dessous de l’iceberg, ce qui serait du domaine du non-conscient. Voire même de ce que vous vous cachez volontairement ou plus ou moins non-consciemment.

Puisque tout cela est non-conscient et si cet objectif est vraiment « important pour vous » il va falloir rendre cela conscient. Une des méthodes pour rendre conscient ce qui ne l’est pas, c’est le questionnement. Mais pas n’importe lequel et pas n’importe comment. Et lorsque vous aurez mis le doigt sur la cause profonde de votre problème, bizarrement d’autres portes vont s’ouvrir à vous et vont solutionner d’autres problèmes que vous rencontrez dans votre vie.

Un jour une cliente, qui m’avait recontacté quelques mois après la fin de son processus, me disait « depuis tout ce que je touche se transforme en or… » C’est ce que je vous propose de voir aujourd’hui.

Avant d’aborder le type de questionnement qui a comme intention de rendre conscient ce qui ne l’est pas, je voudrais traiter ce que je viens d’aborder, à savoir « votre objectif est-il vraiment –important pour vous ? » Vous allez me dire, c’est évident, quand on se fixe un objectif c’est qu’il est important pour soi. Pas forcément ! Il m’est arrivé qu’une cliente vienne me voir pour une demande précise qui avait attrait à son équilibre vie personnelle/vie professionnelle/passion avec une idée très arrêtée sur le comment procéder pour changer la situation sans pouvoir y parvenir seule. Et au bout de 4 séances, elle m’a dit « mais en fait … c’est pas ça que je veux ! » Je l’avais aidé à « poser son problème. » Elle venait de prendre conscience que sa situation n’était finalement pas un problème, qu’elle en assumait les inconvénients parce qu’elle refusait les conséquences liées au changement qu’elle avait imaginé. Tout ce processus de cheminement est très difficile à faire seul. Ou alors il faut être aguerri à « la pratique réflexive. » C’est pour cela que le coaching existe ! Venons-en au questionnement ?

Il existe des domaines techniques qui ont des méthodes d’analyse des événements et d’étude et résolution de problème pour aller chercher « la cause profonde des événements. » C’est la méthode de l’arbre de causes. C’est un outil utilisé dans l’aviation, dans l’industrie en général et l’industrie nucléaire en particulier, c’est là que je l’ai utilisé durant 37 ans de ma carrière technique. Pour trouver la cause profonde, on part de l’événement et les questions successives commencent systématiquement par « qu’a-t-il fallu pour que …? » Par exemple « Qu’a-t-il fallu pour que l’intervenant chute de plain pied? » Il a manqué d’attention et de prudence. OK ! Mais le manque d’attention et de prudence ne provoque pas systématiquement une chute de plain pied donc… « qu’a-t-il fallu, en plus du manque d’attention pour que l’intervenant tombe ? » La lumière du local n’était pas suffisante. OK ! Mais est-ce suffisant ? … et ainsi de suite.

En effet, un événement n’est jamais dû à un seul facteur. Il faut généralement un enchaînement et/ou une simultanéité de faits pour que l’événement se produise. En quelque sorte, le questionnement consiste à tirer le fil de la pelote jusqu’à déterminer LA (ou LES) cause(s) profonde(s). C’est en traitant la cause profonde qu’on évite le renouvellement des événements, souvent de causes humaines.

Prenons un exemple en coaching. Le client vient voir un coach pour « des difficultés relationnelles avec les autres » notamment dans le domaine professionnel. « En public, je n’arrive pas à m’exprimer. Comme je suis manager, c’est difficile pour moi de prendre la parole devant mes collaborateurs. » Eh bien … tirons la ficelle …

En coaching, lorsque j’ai à aborder les causes d’une situation générale d’un client, je pars systématiquement d’une situation particulière et singulière. Je demande, par exemple dans ce cas, « je vous propose de me décrire la dernière situation durant laquelle vous étiez en difficultés d’expression avec vos collaborateurs. » La situation doit être cadrée dans le temps et l’espace, « c’était lundi dernier, à 15h en réunion de service … » Grâce à la « technique d’entretien d’aide à l’explicitation » (voir mon article sur le sujet), on questionne sur l’enchaînement des faits de cette situation singulière qui a conduit au dysfonctionnement. Puis par questionnement « qu’a-t-il fallu pour que … » on remonte, on remonte, on remonte le temps et l’arbre des causes en faisant appel aux sentiments et aux émotions sur cette situation singulière (voir le détail de la technique de questionnement dans l’article). Systématiquement, on en arrive à la cause profonde.

Par exemple « vous savez, moi j’étais le p’tite dernière d’une grande fratrie. Je n’ai jamais eu droit au chapitre. J’ai toujours dû me taire ou parler après mes grands frères et soeurs. Parler aux autres, c’est vraiment compliqué pour moi, vous savez. » On la tient la cause profonde ! La construction identitaire ! Dans ce cas, la connaissance de soi par son profil de personnalité peut aider à lever les freins. L’idée est de laisser de coté ses travers naturels dans lesquels point de salut et de n’utiliser QUE les talents naturels de son profil. Oui ! Nous avons tous des talents naturels que l’on a construit durant sa construction identitaire. Comme ils sont naturels, ils sont donc faciles à utiliser et vous obtenez l’excellence avec plaisir. C’est la définition même d’un talent (lire ou relire mon article sur les talents)

Et lorsque vous aurez compris la cause profonde de votre dysfonctionnement singulier et que vous vous appuierez sur vos talents naturels, comme par enchantement, vous allez débloquer toute une série de dysfonctionnements dans votre vie. C’est en cela que la recherche de la cause profonde de votre problème va ouvrir d’autres portes, le titre de cet article. Et c’est pour cela que tout ce que vous toucherez se transformera en or, puisque vous n’utiliser QUE vos talents ! CQFD.

Si cela vous donne envie d’ouvrir les portes de votre futur, contactez-moi. Le coaching professionnel est adapté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s