Coacher, c’est responsabiliser

« Se faire coacher » ça consiste en quoi ? Dans la représentation la plus courante, on imagine le coach vous pousser dans vos derniers retranchements. Celui qui vous conditionne sur l’obsession de la gagne. Le sachant, qui va vous asséner de conseils parce que c’est comme ça qu’il faut faire pour atteindre l’objectif.  STOP Vous n’avez pas cliqué sur le bon site internet ! La profession de coach professionnel certifié souffre de méconnaissance et d’exemples de coachs autoproclamés voire d’associations qui « font du coaching » rapide, pas cher, à la MacDo, voire gratuit, c’est encore mieux ! Alors c’est quoi « coacher » ?

Coacher, c’est avant tout « responsabiliser le coaché. » Ça veut dire quoi « responsabiliser ? » C’est ce que je vous propose de voir aujourd’hui.

cropped-pexels-photo-774866-e1543055429784.jpeg

Pour que le coaché puisse se « responsabiliser » , il convient de mettre en place un contexte favorable et passer par plusieurs étapes. Ça passe d’abord par une stratégie adaptée à chaque client, parce qu’on travaille avec l’humain qui est unique. Puisque le coaching doit s’adapter à chaque coaché, le coaching c’est donc tout sauf le coach qui vous dit comment faire. Plutôt qu’une relation coach vers coaché, le coach va vous centrer sur vous-même pour établir une relation entre vous et vous. Responsabiliser, ça commence par cette relation à vous. Que voulez-vous vraiment ? Qu’est-ce que vous êtes capable de faire ? Comment ? Et avec quoi et qui ?

cropped-pexels-josh-hild-3363426.jpg

Pour vous responsabiliser, il fait aussi une protection. Le coaching, c’est garantir une protection ; la protection qu’on ne va pas changer ce que vous êtes. Après votre processus de coaching, vous serez toujours le ou la même. Avec vos forces et vos faiblesses, vos talents et et vos travers. C’est rassurant. Connaissant vos travers, vous allez petit à petit les laisser de coté, pour ne garder que vos talents. C’est grâce à cette protection que le coaché pourra s’engager et se responsabiliser. Responsabiliser tout en garantissant une protection … c’est un métier ! Le coaching professionnel, un métier ! Oui, mais ça peut aussi être un art ! Voir mon article sur le sujet.

pont en bois brun sur les arbres verts
Photo de Sven Huls sur Pexels.com

Si on ne change pas ce que vous êtes, pour que les résultats soient différents d’avant, qu’est-ce qui va changer alors ? Votre programmation. Pour illustrer mon propos, je vais prendre une citation « il est impossible de faire boire un cheval, s’il n’a pas soif ! » Responsabiliser, c’est avant tout faire prendre conscience. Mais de quoi ? Puisque le coaching a comme finalité de rendre le client autonome, la première prise de conscience consiste à intégrer que … « vos solutions sont en vous » , jamais chez les autres, encore moins chez le coach. Aujourd’hui au XXIème siècle, on a oublié ce que Socrate enseignait au IVème siècle avant JC, l’accouchement de solutions par la verbalisation. On a oublié la force de la maïeutique de Socrate, le questionnement socratique qui favorise la propre compréhension du questionné et qui est à la base de la responsabilisation. Alors oui, c’est perturbant au début. Puisque ça fait longtemps que le coaché tourne autour du pot, sans trouver la solution. Parce qu’il ne s’est pas posé les « bonnes questions. » Vous allez me dire « mais c’est quoi une bonne question » ? C’est une bonne question ! …. Je vous invite à lire ou relire mon article sur cette « question«  !

Image Entretien Interview 8

Même si le coaché « veut » atteindre son objectif, il va falloir que le coaché prenne conscience qu’il « peut » l’atteindre, que c’est possible. Vous rappelez-vous du fameux « Yes, we can ! » de la campagne de Barack Obama ? C’est toute la différence entre le verbe VOULOIR et le verbe POUVOIR. Combien sont ceux qui voudrait bien mais au fond d’eux savent pertinemment qu’ils ne peuvent pas ? Vous pouvez donner tous les meilleurs conseils de la terre, vous pouvez tenter de « remuer » quelqu’un qui cherche à atteindre un objectif à la manière d’un coach sportif, rien n’y fera. Si le cheval prend conscience qu’il a soif, il cherchera un abreuvoir accessible et il trouvera les ressources pour satisfaire son besoin. C’est bien connu, on peut donner des coups de cravache sur un cheval fourbu, il aura du mal à avancer. Par contre, dès qu’il voit l’écurie, comme par magie, il trouve les ressources pour aller plus vite. C’est dû à quoi ? Il a trouvé la solution à son problème de soif et de fatigue, l’écurie ! Et là, il n’aura pas besoin d’un coup de cravache pour avancer. Ça s’appelle la motivation, par activation du circuit de la récompense du cerveau. Elle s’acquière par la responsabilisation du coaché.

cropped-pexels-photo-3931238.jpeg

La dernière phase de la responsabilisation du coaché, c’est l’action. Être coaché, c’est se mettre en action, agir. C’est la seule solution pour obtenir un résultat, atteindre un objectif. C’est une lapalissade ! Un résultat ne tombera pas du ciel, il faut aller le chercher en agissant. Et puisque le coaché c’est recentré sur lui-même, puisqu’il est protégé, puisqu’il agit sur ce qui pour lui est possible, il atteint des résultats, minimes au début, mais des résultats. Il commence alors à prendre conscience que « c’est possible ! » Il finit par se responsabiliser tout seul ! Parce que c’est ça, la finalité du coaching. Responsabiliser le coaché, c’est le rendre autonome.

cropped-pexels-photo-764880.jpeg

En résumer « responsabiliser le coaché » , c’est (entre autres) :

  • le reconnecter à lui-même
  • lui garantir une protection pour qu’il trouve la puissance d’entreprendre
  • l’aider à changer son rapport au verbe VOULOIR, rendre possible ce que le coaché voudrait
  • l’accompagner et l’encourager dans ses actions
  • le rendre autonome.

A partir des outils à disposition du coach, le coaching professionnel consiste à trouver la stratégie qui va vous responsabiliser, vous ! Si ce type d’accompagnement vous motive, contactez-moi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s