Les coachs et certains médias

Certification

Périodiquement sur certains médias, notre profession de coach professionnel certifié fait l’objet d’informations tronquées, fausses, non vérifiées, qui généralisent et amalgament. Ce fût le cas en novembre 2017, dans l’émission CAPITAL de M6 avec un titre accrocheur « Coaching, arnaque ou bon plan ? » et qui se terminait en décrivant les dérives sectaires de certains coachs auto-proclamés. Et ce fût encore le cas, tout récemment sur France Inter, le 17 Novembre dernier qui a fait l’objet d’un droit de réponse des associations de coaching. Il faut comprendre et accepter la méconnaissance. Par déontologie, éthique et morale, on serait néanmoins en droit d’attendre de professionnels de l’information d’informer le plus grand nombre de nos concitoyens avec TOUTES les informations disponibles et particulièrement celles émanantes des structures représentatives et reconnues de la profession. Nous n’imaginons pas prendre des informations partielles pour dénigrer le métier de journaliste professionnel, bien sûr que non. Mais il est de notre droit de rétablir la justesse des informations largement diffusées. Dommage néanmoins, de ne pas pouvoir faire usage de ce droit de réponse sur les mêmes canaux d’information.

Je suis membre de l’association européenne de coaching, l’EMCC, qui a rédigé et signé un texte avec les deux autres associations de coaching, française et internationale. Il a pour objet de rappeler ce qu’est un coach professionnel certifié, vous le trouverez en fin de texte.

Dans cet article, je fais donc usage de mon droit de réponse en informant mes clients actuels et futurs sur le comment on devient coach professionnel certifié et comment on le reste. Mon objectif est aussi d’informer sur le pourquoi se faire accompagner par ce type de coach plutôt que des coachs auto-proclamés, « qui ont lu un bon bouquin sur le sujet » et / ou « qui ont de l’expérience dans la vie » .

Comment devient-on coach professionnel certifié ? Il y a déjà une analyse du profil du candidat avant d’entrer en école de coaching. Ensuite, on suit une formation durant laquelle la ou le futur(e) coach entreprend un « travail sur elle ou lui-même » . En effet, pour accompagner les autres, il faut déjà bien se connaître. La pratique de coaching ne doit pas être une thérapie pour celle ou celui qui accompagne les autres ! Ma formation a duré 9 mois pour un coût de 6400€. On y enseigne des cours théoriques. On alterne avec des mises en situations. On réalise des processus de coaching encadrés par des coachs référents qui font l’objet de comptes rendus détaillés et sont débriefés périodiquement avec un superviseur. Des analyses et partages de pratiques sont organisés tout au long de la formation. Pour obtenir sa certification il faut satisfaire à 3 conditions ; un examen écrit qui sanctionne les connaissances théoriques ; l’écriture d’un mémoire soutenu auprès d’un jury de professionnels ; et la réalisation de 4 processus de coaching, a minima, encadrés et supervisés. Une moyenne minimale et globale de ces 3 notes est exigée. Une note en-dessous d’un minimum pour l’une des 3 exigences est éliminatoire.

La formation initiale suffit-elle ? Bien sûr que non ! Comme tout coach professionnel certifié, je suis membre d’une association de coaching, l’EMCC. J’adhère donc au code de déontologique et je suis astreint à certaines exigences. D’abord d’être supervisé périodiquement par un coach référent, les séances coûtent environ 150€. De même, je dois réaliser de la formation périodique professionnalisante ou de maintien des compétences, j’en ai réalisé 6 depuis ma certification, il y a 15 mois. Je réalise aussi des supervisions collectives et des analyses de pratiques professionnelles avec des coachs professionnels certifiés, animées par un superviseur, coach référent. J’en ai réalisé 3. L’ensemble de ses actions visent à garantir aux clients un maintien et un développement des compétences permanents de celle ou celui qui les accompagne.

Pourquoi devez-vous faire appel à un coach professionnel certifié ? J’ai déjà écrit un article sur le sujet « Pourquoi payer un coach pour être accompagné ? » . C’est assez simple à comprendre. Dans certains domaines, la nourriture et la santé par exemple, on en revient du « pas cher » , on préfère payer plus cher et manger du bio, sans pesticide pour éviter les maladies et tomber malade. Et bien pour votre accompagnement, c’est pareil. C’est une question de garantie que vous êtes en droit d’exiger pour votre santé psychologique. Comme je l’indique dans mon article, en étant accompagné par un coach auto-proclamé, vous prenez un risque pour votre équilibre interne !

Pour finir, je garde ma confiance au métier de journaliste professionnel. Mais ces 2 événements m’incitent à redoubler de vigilance et à développer mon esprit critique en recoupant les informations sur les sujets que je ne maîtrise pas.

DéclarationICF, SFC, EMCC

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s