Le lien corps / esprit, ça peut me servir à quoi ?

On parle souvent du lien étroit entre le corps et l’esprit. Comment cela se traduit-il ? Le corps influence-t-il l’esprit ? Si oui comment ? L’esprit influence-t-il le corps. Si oui comment ? J’avais déjà écrit un article sur l’idée que le mal-a-dit ! Un article qui visait à prendre conscience que l’esprit conditionne le corps. Par exemple, vous vous faîtes « de la bile » , vous vous mettez la « rate au court-bouillon » , avec un « estomac noué » , une « difficulté à avaler un truc qui passe mal » et finalement vous avez des problèmes de digestion… Et bien l’article d’aujourd’hui a comme objectif de voir comment, à l’inverse, le corps peut aussi influencer l’esprit. L’état d’esprit, plutôt. C’est ce que je vous propose de voir aujourd’hui.

person holding string lights photo

Lorsque vous débutez un travail sur votre développement personnel, il est important de connaître son profil de personnalité, par exemple au travers d’un outil de connaissance de soi, comme l’ennéagramme. Ça c’est l’esprit. Néanmoins, il est tout aussi important de connaître quel est le neurotransmetteur dominant au niveau de votre cerveau. Ça c’est le corps. « C’est quoi un neurotransmetteur ? » Nous allons le définir simplement.
L’ennéagramme va vous permettre de déterminer vos comportements en compulsion, c’est à dire vos comportements naturels, vos comportements en essence et en égo, c’est à dire respectivement vos talents et vos travers. Dans votre cerveau, avec ses tendances positives et aussi ces tendances négatives, le neurotransmetteur dominant va vous permettre de déterminer votre état d’esprit dominant dans lequel vont s’inscrire vos comportements naturels. Tout peut être naturellement bien aligné, mais tout peut aussi être en décalage. Tout est affaire d’équilibre.

medical illustration of the human brain isolated on white

Dans l’introduction, j’ai parlé de neurotransmetteur, qu’est-ce cela ? Dans notre système nerveux, nous avons des neurones. Et entre les neurones, il existe une zone de contact appelée synapse. Pour que l’information circule bien entre les neurones, il faut une substance chimique appelée neurotransmetteur, émise par le neurone émetteur qui va transiter dans la synapse et agir sur le neurone récepteur. Il en existe plus de 60 types, mais 5 sont les plus importants, la dopamine, la noradrénaline, la sérotonine, le GABA, l’acétylcholine qui ont chacun leur rôle bien spécifique. Vous comprendrez aisément que si le taux de ces neurotransmetteurs dans le cerveau n’est pas correct, en carence ou en excès, l’information aura plus ou moins de difficulté à circuler entre les neurones. Votre état d’esprit en sera affecté (l’humeur, l’énergie, le stress, l’appétit, la libido etc.) Si je vous dis que certains neurotransmetteurs sont des moteurs et d’autres des freins, vous comprendrez aussi que le taux de chacun nécessite un subtil équilibre pour bien conduire votre vie. Parfois, vous avez besoin d’accélérer, parfois il convient de freiner, parce que vous allez dans le mur. Et, dans le cas des neurotransmetteurs, c’est votre cerveau qui est à la manoeuvre. C’est lui qui crée les conditions de votre état d’esprit que, parfois, vous subissez. Je vais illustrer mon propos par un exemple.

Super hero girl. Confident young woman

Imaginons que vous êtes d’un profil 1 de l’ennéagramme, un perfectionniste. Vos comportements sont centrés sur le respect scrupuleux de la règle des autres, de manière à ne pas faire d’erreur, dans l’intention d’être aimé des autres. La perfection est donc une quête sans fin, avec comme travers, une colère intérieure lorsque le perfectionniste l’atteint pas. Dans ces conditions, vous êtes motivé à atteindre la perfection, c’est « votre trip. » Le cerveau sécrète alors naturellement un neurotransmetteur, la dopamine qui est le neurotransmetteur de la motivation à atteindre un objectif qui fait sens et qui va vous procurer un plaisir intense, à la manière d’un toxicomane qui cherche sa dose. La dopamine est un dopant naturel, parce que la recherche de plaisir est un dopant naturel.

C’est en cela que l’esprit conditionne le corps, mais il y a la boucle de retour. La nature est bien faite, mais tout est question d’équilibre ! La dopamine va vous aider à atteindre votre objectif, dans ce cas, la perfection. En la libérant, elle améliore le transfert d’informations entre neurones. Le cerveau va éclaircir vos idées, vous faire trouver des solutions, inhiber vos peurs, vous faire prendre des risques, mais parfois … des risques inconsidérés. Et si vous avez du mal à atteindre votre objectif, l’excès de dopamine engendre un état d’excitation et d’intempérance, d’agressivité même qui, à terme, sera néfaste au résultat. C’est en cela qu’à l’inverse, le corps conditionne l’esprit, par l’état d’esprit. Dans un profil de dopamine dominante, lorsque votre objectif prend du plomb dans l’aile, votre corps est en manque. En manque de dopamine. Naturellement, vous allez vous orienter vers la recherche de produits excitants et stimulants, qui provoquent souvent une addiction. L’engrenage !

MarqueurSomatique

Equilibre

Le neuro transmetteur qui vient tempérer ces tendances au passage compulsif à l’action et à la prise de risques excessifs est la sérotonine. C’est le neurotransmetteur inhibiteur de la dopamine. La sérotonine est un antidépresseur naturel qui va vous apporter le recul et la sérénité. Si je reprends l’exemple précédent, le bon équilibre entre dopamine et sérotonine va engendrer chez le perfectionniste une recherche contrôlée du plaisir. D’un coté l’accélérateur quand c’est utile pour agir avec la dopamine. D’un autre, le frein quand c’est nécessaire pour prendre du recul et analyser, avec la sérotonine. Encore une fois, tout est affaire d’équilibre. Autrement dit, votre neurotransmetteur dominant, la dopamine, crée un terrain favorable pour entreprendre, mais peut vite devenir un handicap, parce qu’il va diminuer votre capacité à prendre du recul nécessaire à une action coordonnée et au repos pour recharger les batteries. Ce que la sérotonine pourrait vous donner, si elle était en quantité suffisante. Pour finir avec cet exemple du perfectionniste et de la dopamine dominante, résumons l’impact du corps sur l’état d’esprit. Un rééquilibrage de ces deux neurotransmetteurs va faire passer un perfectionniste de la quête compulsive de la perfection, qui n’existe pas en ce monde, à la recherche de l’excellence, qui inclut l’acceptation des tentatives infructueuses et des erreurs par le progrès continu.

Et là, ça change tout ! Le perfectionniste reste lui même, mais les erreurs ne sont plus vécues comme la fin du monde, mais plutôt comme une opportunité de s’améliorer. On peut faire le même exercice pour les 9 profils de personnalité de l’ennéagramme et avec les autres neurotransmetteurs.

Vouloir atteindre son objectif, être hyper motivé par le mental ne suffit donc pas. Le bon équilibre au sein de votre corps est de nature à vous aider à atteindre vos objectifs grâce à la création d’un état d’esprit favorable. Comment y parvenir ? Tout simplement par l’analyse et le rééquilibrage si nécessaire de la biochimie de votre cerveau, c’est à dire le rééquilibrage de vos neurotransmetteurs. Et c’est possible ! Depuis longtemps, les sportifs de haut niveau sont suivis mentalement et physiquement. Quand je dis physiquement, il ne s’agit pas que des muscles. Il s’agit précisément du dosage des neurotransmetteurs, parce qu’ils conditionnent l’état d’esprit du sportif. Il faut de bons muscles pour gagner la course, mais surtout un bon état d’esprit. La volonté de gagner ne suffit pas. L’état d’esprit du sportif est confirmé par le dosage des taux de neurotransmetteurs. Si c’est nécessaire, leur rééquilibrage favorisera un état d’esprit plus favorable à la performance. Et là encore, ça change tout !

assorted sliced fruits in white ceramic bowl
Photo de Trang Doan sur Pexels.com

Comment analyse-t-on et modifie-t-on les taux de neurotransmetteurs ? Des tests comportementaux permettent d’avoir des informations sur les neurotransmetteurs dominants ou en carence. Des bilans urinaires à des heures précises de la journée permettent de les confirmer. Les neurotransmetteurs sont synthétisés à partir d’acides aminés contenus dans l’alimentation. Pour le cas de la dopamine, la tyrosine contenue dans les aliments riches en protéines, le lait, l’oeuf, la viande, le poisson etc. Pour le cas de la sérotonine, le tryptophane contenu dans le riz complet, les légumineuses etc.

Une modification de l’alimentation voire l’ajout de compléments alimentaires permet le rééquilibrage des neurotransmetteurs en quelques semaines. Une meilleure répartition des apports protéinés dans la journée améliore aussi leur équilibre parce que les neurotransmetteurs sont synthétisés à divers moments de la journée à partir d’aliments différents. L’accélérateur le matin, le frein l’après midi, pour préparer le sommeil réparateur. C’est donc un rééquilibrage naturel qui est proposé, pour aider le sportif dans sa quête d’objectif.

Alors quel lien avec vous, qui n’êtes peut être pas un sportif de haut niveau qui veut décrocher la médaille d’or aux jeux olympiques ? Vos objectifs, quels qu’ils soient, sont des victoires à aller chercher et vous avez besoin d’un corps et d’un esprit en phase. L’un aidant l’autre, tout en connaissant les forces, les limites et les effets néfastes de l’un et de l’autre. L’accompagnement croisé d’un coach en développement personnel et d’un nutritionniste peut vous apporter ce lien corps / esprit qui fera la différence. Ils vont s’occuper du cadre de votre accompagnement et vont créer les conditions favorables pour que n’ayez plus qu’à vous concentrer sur le contenu de votre objectif. Si ce type d’accompagnement vous motive, contactez-moi.

CerveauPNL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s