La puissance de la positive attitude, ça s’explique !

man in red crew neck sweatshirt photography
Photo de bruce mars sur Pexels.com

La puissance de la positive attitude, ça s’explique. Les neurosciences ont fait d’énormes progrès dans le domaine de la connaissance du fonctionnement du cerveau en général et de la sécrétion des hormones et neurotransmetteurs en particulier. « Oui mais ça, c’est du domaine de la recherche. Ça va me servir à quoi, moi ? » Notre cerveau fonctionne comme il est programmé et donc à votre insu. C’est lui qui actionne automatiquement la sécrétion des hormones et neurotransmetteurs, pas vous ! Quoique… Si je vous dis de penser à quelque chose qui vous fait peur et qui vous stressent, votre boss par exemple … Vous avez une décharge automatique d’adrénaline et de cortisol dans le sang ! Sans que vous en ayez conscience. Vous avez senti les sueurs froides apparaître, votre cœur qui s’est mis à palpiter ?

chocolat2

Maintenant, pensez à un aliment que vous adorez, pour lequel vous feriez des kilomètres à 4 pattes (moi c’est le chocolat…) Vous avez salivé, non ? Le stress précédent s’est estompé, non ? Si je vous dis que cet aliment est dans le frigo… aller … juste un p’tit bout … pour le plaisir … Vous n’avez qu’une envie, laisser tomber la lecture de cet article, pour aller le chercher pour obtenir … « la récompense. »

Intelligence

Et bien, je viens d’illustrer qu’en connaissant la sécrétion des hormones et des neurotransmetteurs on peut reprendre en manuel le fonctionnement de votre cerveau. Si vous connaissez ce que provoquent les hormones et les neurotransmetteurs et surtout comment les faire sécréter, vous allez vous « auto doper » de manière naturelle, sans prise de produits illicites ! Une illustration de la « positive attitude » qui est souvent encouragée et ça s’explique ! C’est ce que je vous propose de voir aujourd’hui.

Dans ce post, je vais faire appel à deux termes, les hormones et les neurotransmetteurs. Les neurotransmetteurs sont libérés par les neurones et agissent sur les neurones eux-mêmes, de manière à favoriser la transmission d’informations entre eux. Les hormones sont sécrétées par le système endocrinien, une glande ou un tissu endocrinien, elles produisent des effets physiologiques. Je vais décrire les actions de 5 hormones et neurotransmetteurs sur lesquels … vous avez la main grâce à la positive attitude.

black and white close up eyeball eyebrow
Photo de samer daboul sur Pexels.com

Partons du stress, souvent décrit comme le mal du siècle ! Il provient de « la programmation automatique de notre cerveau d’homo sapiens » face à une menace contre notre vie. Notre cerveau provoque alors la sécrétion de deux hormones, l’adrénaline et le cortisol, l’hormone du stress. Elles vont préparer physiologiquement notre corps à la fuite et au combat physique. Comme votre cerveau ne sait pas faire la différence entre une réelle menace physique contre votre vie et une menace psychologique, ses réactions sont rigoureusement les mêmes.

Auto-Manu

Lorsqu’on connaît ça, la positive attitude consiste à « relativiser. » Est-ce que la situation qui me stresse est une réelle menace contre ma vie ? Par exemple, même si mon boss me stresse, je suis sûr(e) d’être vivant(e) à l’issue de l’entretien ! Alors, comment transformer cette menace en challenge ? C’est ce que j’appelle reprendre son cerveau en mode « manuel. » Changer l’angle de vue de la situation, un challenge plutôt qu’une menace, va réduire la production de ces hormones. C’est déjà un premier point.

person riding road bike on the road
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Puisque nous parlons de challenge, parlons maintenant de la dopamine. Synthétisée par des cellules nerveuses, c’est un neurotransmetteur. On l’appelle aussi « l’hormone » du circuit de la récompense du cerveau. Lorsque vous avez de bonnes raisons de penser que votre objectif va vous apporter la satisfaction d’un besoin, un plaisir, une victoire, votre cerveau la sécrète. Lorsqu’elle est sécrétée, elle améliore le transfert d’informations entre les neurones. Vous trouvez alors des solutions. Comment fait-on pour favoriser la sécrétion de dopamine ? Il convient d’identifier la récompense dans l’atteinte de son objectif. Ensuite, les encouragements de son entourage et de soi-même, comme une récompense du travail fourni, provoquent la sécrétion de dopamine, parce on sent que la récompense est à portée de main. C’est un dopant naturel, un excellent remède produit par la positive attitude ! Alors pourquoi ne pas l’utiliser ?

Passons à la sérotonine. C’est le neurotransmetteur du bonheur. C’est un anti dépresseur naturel. Elle apporte la sérénité et la régulation de l’humeur. Le stress diminue la sécrétion de sérotonine, ce qui provoque l’agressivité. Comment fait-on alors pour augmenter la sécrétion de sérotonine ? Déjà, il convient de limiter son stress, voir le paragraphe ci-dessus. Ensuite, quelle est la définition du bonheur ? C’est la pleine satisfaction de vos besoins. Vos besoins, chacun les siens, sont issus de ce qui est important pour vous pour vivre. Si nos exigences de bonheur sont élevées, il sera impossible d’atteindre le bonheur, impossible de libérer la sérotonine.

Progrès

D’où l’importance de se fixer des objectifs atteignables. Pour que le cerveau puisse avoir le sentiment que l’atteinte de l’objectif est possible. Lorsque l’objectif intermédiaire est atteint, célébrez cet objectif intermédiaire, libérez de la sérotonine à profusion, partagez votre joie avec les autres. Ce sera un bonheur limité et de courte durée certes, mais il apportera la sérénité. Autant de conditions favorables pour pousser le bouchon plus loin et se fixer un objectif plus ambitieux. Et ainsi de suite… Le bonheur, ça se construit par étapes successives qu’on apprécie grâce à la positive attitude, avant de se remettre en marche.

L’ocytocine. Sécrétée dans l’hypothalamus, elle est appelée « l’hormone de l’amour ».

couple about to kiss
Photo de Jonathan Borba sur Pexels.com

Comment puis-je augmenter sa sécrétion ? Elle est libérée en forte proportion lors de l’acte sexuel qui précède la plénitude. Mais elle est aussi sécrétée lors de témoignages de marques d’affection, d’empathie, d’amour, d’amitié. Rappelez-vous la dernière fois que vous avez eu un témoignage d’amour ou d’amitié, la plénitude que vous avez ressenti ! Elle a un rôle neuromodulateur, notamment elle bloque l’amygdale cérébrale qui est le chien de garde du cerveau dans tous les processus de peur et de stress. Retenez que l’ocytocine est un anti stress, parce qu’elle freine la sécrétion de cortisol, l’hormone du stress. Lorsqu’elle est sécrétée en abondance, elle améliore le lien social, l’empathie donc la compréhension intime des autres, la confiance dans son comportement avec les autres. Comment fait-on alors pour augmenter la sécrétion d’ocytocine ? Faîtes l’amour pas la guerre ! Ouvrez-vous aux autres, distribuez de l’amour, de l’amitié et de l’empathie autour de vous. Par mimétisme, les autres vous renverront la même chose ! La positive attitude est contagieuse ! Elle ne s’additionne pas, elle se multiplie. 

Il y a d’autres hormones et neuro transmetteurs, la noradrénaline, l’acétylcholine, le GABA etc. Il y a un point commun à tous. Soit je laisse mon cerveau décider pour moi de leur sécrétion en fonction de ce que je lui dis. Soit je favorise leur sécrétion pour m’aider à atteindre mon objectif atteignable en privilégiant « la positive attitude. » Si vous avez envie de reprendre votre cerveau en mode « manuel » pour améliorer votre positive attitude, contactez-moi. Le coaching est basé sur ces principes.

 

2 commentaires sur “La puissance de la positive attitude, ça s’explique !

  1. Très intéressant. En c’est vrai qu’au delà du côté scientifique et plan matériel de la chose, c’est vrai qu’une des lois universelle est qu’on attire ce que l’ont émet, donc positiver attire du positf…même si pour certaines choses ça demande patience et persévérance! LOL 🙂
    Passes une bonne journée

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour votre commentaire. En effet, la positive attitude est contagieuse, j’en parle dans l’article. J’ai plutôt souhaité parler des effets de la positive attitude, pour soi-même. Pour reprendre en main sa mise en action vers son objectif. Et là aussi, comme vous le dites, ça demande patience et persévérance. Bonne application de la positive attitude. Bien cordialement

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s