Sur quoi prendre appui pour changer ?

« Donnez-moi un point d’appui et je soulèverai le monde » disait Archimède. C’est vrai pour soulever aisément une lourde charge. C’est vrai aussi pour retrouver la confiance en soi. En coaching, le coach va vous aider à identifier en vous des points d’appui. Grâce aux outils du coaching, il va vous proposer de faire « bras de levier » , pour décupler l’effet produit. Mais quels sont ces points d’appui ? C’est ce que je vous propose de voir aujourd’hui. 

pexels-photo-590516.jpeg
Photo by rawpixel.com on Pexels.com

Prendre appui sur vos valeurs et vos besoins, d’abord. Vos valeurs sont à vos yeux ce qui est le plus important, vital, incontournable. Vous agissez pour nourrir vos valeurs en satisfaisant vos besoins associés. Vos besoins, notamment ceux que vous ne parvenez pas à satisfaire, sont un excellent moteur de motivation, lorsque vous avez identifié les gains pour votre bien être. Encore faut-il avoir conscience de ses valeurs et besoins, c’est ce que vous allez identifier en processus de coaching.

Prendre appui sur votre expérience, ensuite. « Oui mais j’ai tout raté ! » En êtes vous sûr ? Lorsque je fais réaliser à mes clients un exercice de « ligne de vie » , force est de constater que « tout » n’a pas été raté, finalement. Il y a bien des choses qui ont constitué des réussites. C’est la description de ce qui a contribué à la réussite qui permet la prise de conscience positive de votre expérience, plutôt que la rengaine « j’ai tout raté ! » L’identification de ce qui a contribué précisément à une réussite acquise incite à la reproduction de ces conditions favorables. C’est un formidable point d’appui.

Prendre appui sur vos talents. « Oui mais ce que je fais, tout le monde sait le faire, rien d’extraordinaire ! » Encore une fois, une image de soi rabaissée, volontairement, pour se donner bonne conscience et éviter d’entreprendre. C’est ce que l’on appelle une stratégie cognitive. Ce serait comme rouler avec le frein à main enclenché. Bien sûr que vous avez des talents, très souvent insoupçonnés. Rassurez-vous le coach sera là pour le souligner, si besoin. Il suffit de se mettre en mouvement pour s’étonner soi même de sa capacité à avoir fait. Plus vous répétez l’exercice, plus vous vous forgez un état d’esprit pour entreprendre. C’est la logique de la mise en action qui est la base du coaching.

pexels-photo-221558.jpeg
Photo by Pixabay on Pexels.com

Prendre appui sur vos croyances aidantes, le langage positif. Plus vous valoriserez, même une petite victoire, plus vous améliorerez votre sentiment de bien être. Plus vous aurez le sentiment de vous améliorer et plus vous croirez en vos capacités. Il existe des mécanismes hormonaux naturels qui favorisent cet état d’esprit. Il suffit d’appuyer sur le bon bouton qui démarre « la pompe à hormones positives » , l’ocytocine, l’hormone du plaisir, et la dopamine, le neuro transmetteur de la motivation qui limitent l’action du cortisol, l’hormone du stress. C’est du dopage naturel, pourquoi s’en priver !

Prendre appui sur vos freins, vos difficultés. Plutôt que les mettre de coté et les cacher, en les identifiant, vous anticipez les risques d’échec et donc mieux vous vous préparez. En regardant en face ce que vous appelez « vos échecs » , je préfère employer le terme de « tentatives infructueuses », vous les analyserez, vous comprendrez les causes, vous vous connaîtrez mieux. Et surtout, vous ne referez pas les mêmes erreurs.

pexels-photo-841286.jpeg
Photo by Valentin Antonucci on Pexels.com

Prendre appui sur votre objectif et éliminer tout ce qui peut vous en détourner, c’est retirer tout parasitage. En coaching, votre objectif, qui fait sens et qui est important pour vous, est votre boussole. Puisque tout ce que vous faîtes est centré sur l’objectif, plus vous y mettez les moyens. Il n’y a aucune de raison de ne pas l’atteindre, ce n’est qu’une question de temps.

Prendre appui sur vos ressources. « Oui mais je suis fatigué(e) de tous ces échecs ! » Regardez l’énergie que vous déployez, pour ne plus entreprendre, en argumentant et résistant pour ne pas faire, par peur de. Alors que vous avez envie que cela change. A la manière d’un judoka, si vous utilisiez l’énergie de vos propres freins, pour atteindre votre objectif, vous allez être surpris de vos capacités.

Motivation

Tous ces appuis auront comme intention d’améliorer deux éléments alimentant la confiance en soi, la connaissance de soi et l’estime de soi. Pour devenir capable d’entreprendre, il faut connaître ses capacités et croire en sa valeur. En fait, de manière méthodologique et professionnelle, le coach va vous aider en recherchant vos points d’appui et faire « bras de levier » . Puis, à force de les connaître et y croire, c’est vous-même qui allez vous appuyer dessus. AU-TO-NO-ME ! C’est la finalité du coaching.

Il n’y a pas de magie, mais c’est d’une logique implacable, celle de la mise en action. Si vous souhaitez vous mettre en action vers votre objectif, contactez-moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s