La « confiance en soi », c’est quoi ?

Après cette période estivale, c’est la reprise ! Dans ce contexte, nous aurions un grand besoin de « confiance en soi. » Mais … c’est quoi « la confiance en soi » ? On en parle à tord et à travers, sans pouvoir y mettre une définition. Parfois même on s’attribue « un manque de confiance en soi » mais ce n’est que le résultat de tout autre chose. Y voir clair sur « la confiance en soi » c’est ce que je vous propose de voir aujourd’hui.

Pour comprendre ce qu’est « la confiance en soi » je vous propose d’abord d’aborder l’idée d’avoir confiance en quelqu’un. Le mot « confiance » vient du verbe « confier. » Avoir confiance en quelqu’un, c’est lui confier quelque chose qui vous est précieux. Cela peut être, votre cœur, votre amitié, un bien cher à vos yeux, vos enfants par exemple. Vous lui confiez ce bien précieux avec confiance parce que vous savez, parfois sans réelle objectivité, que vous allez partager ce bien, qu’il en prendra soin, qu’il peut même vous le rendre, que vous pourrez bâtir quelque chose à partir de ce partage. Vous allez éprouver de la joie, un sentiment durable de bien être. Vous « croyez en l’autre » avec lequel vous avez des projets, sans limite. Même si les autres ne le savent pas, vous et le dépositaire de votre confiance, vous le savez et c’est bien ça le principal. Avoir confiance en quelqu’un vous donne « la croyance » que vous êtes « capable » d’entreprendre, « capable » d’avoir des projets. Retenez bien cet adjectif « capable. »

Photo de Jonathan Borba sur Pexels.com

Donner sa confiance à quelqu’un comporte aussi un risque. Le risque que le dépositaire de votre confiance ne soit pas à la hauteur de vos attentes ou pire qu’il vous trahisse. S’en suit alors du dégoût, de la colère, en sentiment durable de trahison. Vous ne croyez plus en ce bien précieux que vous aviez confié, l’amour, l’amitié. Vous vous fixez alors des limites, on ne vous y prendra plus ! Vous n’entreprenez plus avec cette personne, vous n’avez plus de projet, la spirale infernale. La confiance en quelqu’un est basée sur « les croyances. »

Super hero girl. Confident young woman isolated on gray wall background

Avoir « confiance en soi » c’est aussi partager un bien précieux, qui vous est cher… VOUS !

Il se peut que vous ne soyez pas à la hauteur de votre propre confiance, c’est à dire de vous décevoir. Cela nous est tous arrivé d’avoir été déçu de son résultat très en deçà de ce qu’on espérait ou trahi par son comportement non conforme à nos valeurs, résultant d’un défaut révélé aux autres et que l’on regrette. Mais c’était « plus fort que vous ! » Ces situations provoquent des émotions fortes et vives de dégoût de vous-même, de colère qui progressivement renforcent le sentiment de défiance vis à vis de vous. Puis face à une situation analogue, la peur d’entreprendre à nouveau vous envahit. Vous vous fixez alors des limites. Vous n’entreprenez plus, vous n’avez plus de projet. Ça y est, la perte de confiance en vous s’est installée. Vous ne vous confiez plus de projet.

Vous iriez même jusqu’à vous auto-saboter, pour renforcer « votre croyance » d’être « bon à rien ». C’est souvent la cause du manque de confiance en soi à savoir se considérer « bon à rien. » Et ça, ça s’appelle « l’estime de soi ! » C’est souvent le manque d’estime de soi qui est à l’origine du manque de confiance en soi. L’estime de soi, c’est donc une évaluation de votre propre valeur. Si vous vous considérez comme quelqu’un de « valable » alors vous avez de l’estime de vous.

Finalement, voilà les définitions de la confiance en soi et de l’estime de soi. « Confiance en soi = Capable » et « Estime de soi = Valable » (Quelqu’un qui a de la valeur). Ces 2 notions résultent de votre croyance en vos capacités et votre valeur.

Alors, quelle est la stratégie utilisée par le coach de vous faire retrouver l’estime de soi qui vous fera retrouver la confiance en soi ? Le coach va stratégiquement agir sur vos croyances, aidantes et limitantes.

Si vous avez été déçu d’un de vos résultats, c’est que l’objectif était trop haut à atteindre par rapport aux ressources que vous pouviez mettre, ou que le délai était trop court. Si votre comportement a trahi un défaut, ce dernier n’était donc pas maîtrisé, voir même pas connu ou pas assumé de vous. C’est en fait que vous manquez de « connaissance de soi. » Et ça, c’est aussi un incontournable avant d’évaluer votre valeur en vue de se faire confiance. Si vous connaissiez bien vos « capacités« , vous ne vous auriez jamais fixé un tel objectif aussi haut. Si vous manquez de maîtrise dans vos comportements, c’est que vous vous connaissez mal.

Photo de bruce mars sur Pexels.com

En résumé, pour avoir confiance en vous, il faut commencer par bien se connaître de manière à évaluer votre valeur, ce dont vous êtes capable ou pas de faire, vos talents, vos travers. L’évaluation de votre valeur, l’estimation de l’estime de soi donc, va vous donner confiance d’entreprendre et avoir des projets, parce que vous avez évalué être capable d’atteindre l’objectif que vous vous fixez. Commençons par des objectifs atteignables et … poussons le bouchon de proche en proche … pour atteindre l’objectif final qui était a priori inatteignable.

Pour retrouver la confiance en soi, faites « confiance » en un professionnel de l’accompagnement, parce que ce sont des mécanismes complexes propres à chacun. Ensemble, coach et coaché, nous allons bâtir un projet, l’atteinte de votre objectif, votre développement professionnel. Si ce type d’accompagnement vous convient, contactez-moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s