Être aligné, ça veut dire quoi ?

desk-office-pen-ruler-e1550762275253.jpg
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Lorsqu’on est responsable d’une mission, de collaborateurs, d’une entreprise, d’une collectivité, ou de ses enfants etc. être aligné, ça veut dire quoi ? Qu’est-ce qui est aligné en moi ? Sur quoi je m’aligne ? Et qu’est-ce que cet alignement de moi-même va engendrer chez les autres ? Avec une vidéo explicative, c’est ce que je vous propose de voir aujourd’hui.

 

 

L’alignement, c’est la mise en ligne de tout un ensemble qui débute par la représentation de mon statut qui va conditionner mon positionnement dans mon environnement. Vient ensuite, ma posture c’est à dire la manière de me positionner dans le contexte, ma ligne de conduite, mes comportements et enfin mes actes et actions. C’est en réalité une cohérence entre ce que je pense, ce que je dis et ce que je fais. Vu de l’extérieur, les autres voient en priorité mes actes et entendent mon langage, c’est à dire l’expression de ma pensée qu’ils déduisent. Il doit y avoir cohérence. Par mimétisme ou en réaction, ceux qui m’observent vont agir, se comporter, avoir une ligne de conduite, une posture, une position et une représentation « induite » de leur propre statut. Si ce statut correspond à l’idée qu’ils se font de leur statut, ils seront alignés, eux aussi sur des valeurs proches des miennes. Ils trouveront le sens de ce qu’ils font dans leurs objectifs à atteindre. Dans le cas contraire, ils se soumettront à ma représentation issue de mon alignement, avec une perte de sens de ce qu’ils font. Ou, ils se rebelleront. Dans les deux cas, c’est le début du désengagement. En entreprise, c’est le début du turn over, avec le départ de ceux qui ne n’ont pas ou plus le même alignement.

pexels-photo-226611.jpeg
Photo de icon0.com sur Pexels.com

Sur quoi suis-je aligné ? Sur un référentiel, mais lequel ? D’abord, je m’aligne sur des règles établies, sur des lois, un règlement intérieur, un code de déontologie lorsqu’il existe. Lorsque je suis confronté à une situation que les règles ne me permettent pas de trancher, je fais appel à l’éthique, l’esprit de la règle. Ce qui nécessite d’avoir une excellente connaissance des règles. Quand rien de tout cela ne me permet de trancher, c’est la morale qui vient à mon secours pour m’aider à m’aligner sur un référentiel, issu de la culture et l’éducation. C’est justement ce référentiel qui peut être très différent d’un individu à l’autre, puisque l’éducation et la culture nous modèlent. Et lorsqu’on doit commenter une décision, la porter ou justifier une action, je fais appel au référentiel sur lequel je me suis référé et donc aligné.

Contact

Il est parfois difficile de trancher, d’être en total accord avec son alignement. Le triangle de la décision est une bonne aide pour trouver la cohérence entre ce que je pense, ce que je dis et ce que je vais faire. Méthodiquement, on commence par « ce que je veux faire », c’est en référence avec la finalité, le bon. Ensuite, j’examine « ce que je peux faire », en référence au droit, aux règles, à la déontologie et à l’éthique. Et au final, j’analyse « ce que je dois faire », c’est à dire le bien en référence avec la morale.

Triangle de la décision.png

Être aligné demande d’être au clair avec soi-même. Parent, manager, dirigeant si vous avez besoin d’un miroir, pour s’assurer de votre alignement ou l’améliorer, je peux vous aider à y voir clair, sans bien évidemment influer sur votre construction identitaire. Ce serait contraire au code de déontologie sur lequel, je suis … aligné ! Contactez-moi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s