Quel profil de personnalité de l’ennéagramme pour Bernard Tapie ?

La disparition de Mr Bernard Tapie m’a donné l’idée de rédiger cet article. Non pas pour prendre partie pour ou contre les actions de cet homme public, mais comme illustration de ce que peut apporter la connaissance de son profil de personnalité issu de l’ennéagramme, un outil de connaissance de soi utilisé en coaching. Cet homme public fût haut en couleurs. Son combat contre la maladie force le respect. Il reflète un profil de personnalité de l’ennéagramme. Je vais donc commencer par rappeler les principes de ce puissant et profond outil de connaissance de soi qu’est l’ennéagramme puis décrire le profil de personnalité qui caractérise Mr Bernard Tapie. C’est ce que je vous propose de voir aujourd’hui.

Nota : J’anime un atelier de découverte de l’ennéagramme en visioconférence SKYPE le mercredi 13 octobre à 17h30. Si vous êtes intéressé de découvrir votre profil de personnalité contactez-moi.

Photo de Victoria Borodinova sur Pexels.com

L’ennéagramme est un outil de connaissance de soi qui décrit 9 profils de personnalité. Ce concept part du principe qu’on se construit à partir d’une « blessure de l’enfance. » Ce n’est pas un traumatisme, mais une blessure. C’est la manière dont on a perçu sa place dans sa fratrie, sa place dans sa relation avec les autres en général qui oriente alors vers « une motivation profonde » c’est à dire un besoin vital à satisfaire dans un but identique aux 9 profils « être aimé des autres. » Il existe 9 blessures de l’enfance, 9 besoins à satisfaire, 9 peurs de ne pas être aimé des autres, 9 motivations profondes et donc 9 profils de personnalité.

Je connais beaucoup de coachs qui n’aiment pas ce type d’outil de peur de « cataloguer un individu dans une case. » En effet, il a 7 milliards d’êtres humains uniques. L’ennéagramme est tout sauf une pratique visant à « cataloguer » un individu. Il faut bien se rendre à l’évidence, tous les individus ont le même cerveau composé de 3 centres d’intelligence, pas un de plus, le cerveau reptilien qui privilégie l’action, le cerveau limbique qui privilégie les émotions et le cerveau néo-cortex qui privilégie le mental, la pensée rationnelle. Et puis, il n’y a pas plus de 3 directions comportementales à savoir des comportements centrés sur soi (direction intérieure), sur les autres (direction extérieure) ou sur le lien qu’on cherche à entretenir avec les autres. La combinaison de ces 3 centres d’intelligence et de ces 3 directions comportementales donne bien 3 x 3 = 9 profils de personnalité, pas un de plus. Et si on va plus loin, le chiffre 9 est un chiffre sacré. Regardez l’image de l’ennéagramme ci-dessous, additionnez les chiffres qui se font face 8+1=9, 7+2=9, 6+3=9, 5+4=9 et le chiffre 9 est sans vis-à-vis … tout seul … unique … ça ne vous fait pas penser à quelque chose ? Quand je vous disais que l’ennéagramme est un outil profond … mais c’est une autre histoire …

Lorsque j’utilise l’ennéagramme avec mes clients, c’est le client qui détermine lui-même son profil parmi les 9 après une introspection que le coach accompagne. Un coach ne juge pas et n’a donc pas à « attribuer » un profil à son client. C’est contraire au code de déontologie de la profession. Certains sites internet ont caractérisé (comment ? je ne sais pas…) certaines personnalités publiques en leur attribuant un profil de personnalité. Pour Mr Bernard Tapie, ces sites lui ont attribué le profil 3, le battant. C’est donc ce profil de personnalité que je vais vous décrire. A vous de voir si la description de ce profil correspond à l’idée que vous avez de ce personnage haut en couleurs.

Le profil 3, le Battant !

Sa blessure de l’enfance : Le mépris. Comprenons-nous bien. C’est la manière dont l’enfant a perçu sa place dans son contexte et non pas une volonté délibérée des autres de le mépriser.

Sa peur : La peur de l’échec, la peur d’être un raté.

Son besoin vital : Le dépassement de soi, forcer l’admiration des autres pour être aimé des autres.

Son désir compulsif : Réussir, briller pour être aimé des autres.

Sa direction comportementale privilégiée : La recherche du lien avec les autres.

Son centre d’intelligence privilégié : L’émotionnel dans le lien qu’il cherche à entretenir avec les autres. Ce ne sont pas des émotions tournées uniquement vers soi ni uniquement vers les autres. C’est une recherche d’émotions collectives.

Sa voie de développement et de progrès : Le battant doit savoir accepter l’échec qui fait partie de la vie. Il doit aussi comprendre qu’il peut être aimé aussi bien pour ce qu’il est plus que pour ses réussites et ses victoires.

Je viens de décrire le profil compulsif du battant. Mais comme chaque profil de l’ennéagramme, le battant a aussi un profil en essence, lorsque l’individu est pleinement aimé des autres et qu’il satisfait pleinement ses besoins. Il a également un profil en égo, lorsqu’il ne se sent pas aimé des autres et qu’il ne satisfait pas ses besoins vitaux. Pour trouver les 2 profils en essence et en égo du battant, il suffit de suivre les flèches de part et d’autre du profil 3. En essence, le profil 3 va prendre tous les talents du profil 6, le loyal. En égo, le profil 3 va prendre tous les travers du profil 9, le médiateur.

En essence : En lien avec les autres, il est toujours prêt à les soutenir, coûte que coûte à la « loyale. »

Ses talents en essence : C’est un compétiteur né, d’une efficacité remarquable, adaptable hors pair, énergique, une capacité à se motiver hors du commun. Il est aussi border line. « Border line » est un talent pour le battant, parce qu’il va « jouer » avec les règles pour gagner, ce qu’un autre profil ne fera pas.

En égo : Il sur-joue un rôle, il se surestime et est dans l’illusion de sa réussite. Il perd alors le lien avec les autres. Il tombe dans l’inertie.

Ses travers : Il n’est jamais satisfait. Il doit toujours faire plus, être le premier pour exister aux yeux des autres, voire tricher pour gagner, à tout prix. Il confond « faire » et « être. » Pour lui, il faut briller pour être aimé des autres et donc « faire. »

Nous venons de décrire succinctement le profil 3. Vous aurez compris qu’il y a du très bon et du très mauvais en même temps dans ce profil, c’est le propre de l’être humain. Il existe 8 autres profils, chacun avec du très bon et du très mauvais, en même temps aussi. Il n’y a pas 1 profil meilleur qu’un autre. Mais la réunification des seuls meilleurs talents EN MÊME TEMPS de ces 9 profils dans une tension créative, en laissant de côté tous les mauvais travers, est la voie de l’Humanité. Ce n’est pas moi qui le dit, mais Clare Graves, dans son concept de l’évolution de l’homo sapiens, la Spirale Dynamique. Lire ou relire mon article sur le sujet. Le concept est inspirant et donne de la visibilité et surtout (!) une perspective à la crise que nous vivons aujourd’hui. Mais c’est une autre histoire…

Si cela vous a donné envie de découvrir votre profil de personnalité, pour vous aider à trouver votre voie de développement et de progrès, contactez-moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s