Révèle-toi et réveille-toi de l’intérieur

pexels-photo-1028741.jpeg
P0hoto de Acharaporn Kamornboonyarush sur Pexels.com

En processus de coaching, j’utilise souvent l’ennéagramme, un formidable outil de connaissance de soi. Du moins, quand on sait l’utiliser et surtout quand il est utile à l’atteinte de l’objectif de celle ou celui qu’on accompagne. Par exemple, c’est un excellent outil pour lever des blocages comportementaux et lâcher prise. Et lorsque je l’utilise, c’est toujours une révélation, pour le (la) client(e). Toujours ! Mais, qu’est-ce que révèle l’ennéagramme ? Et qu’est-ce qu’il réveille à l’intérieur ? Pourquoi étais-je jusqu’à présent comme endormi ? C’est ce que je vous propose de voir aujourd’hui.

En résumé, le concept de l’ennéagramme part du postulat que chacun se construit à partir d’une blessure de l’enfance qui laisse une « psycatrice. » Cette blessure n’est bien sûr pas un coup de ceinturon qui laisserait des traces sur la peau ! Non ! Il s’agit d’une situation que l’enfant a perçu comme une blessure qui laisse des traces sur son comportement qui devient naturel. Par exemple, le petit dernier qui se sent exclus de la fratrie, alors que ce n’est pas forcément le cas, mais c’est SA perception. Ou l’ainé, sur qui on cible systématiquement ses écarts à la règle, même minime, et à qui on demande d’être exemplaire pour montrer l’exemple aux frères et sœurs plus jeunes. Ou le plus petit par la taille qui va essayer de briller par un autre moyen. L’enfant va alors adopter des comportements induits par cette perception pour « être aimé des autres. » Eh oui, « être aimé des autres » c’est bien un point commun à chacun de nous. C’est pour cela que les comportements deviennent naturels, parce qu’ils contribuent à satisfaire notre besoin d’être aimé. Au travers de notre propre histoire, c’est notre façon qu’on a trouvé pour satisfaire notre besoin vital. Il y a 9 types de blessures qui vont engendrer des besoins et des peurs spécifiques, qui contribuent à adopter un profil de personnalité, il en existe 9 aussi, et donc 9 types de comportements naturels, pour « être aimé des autres. »

Ennéagramme

baby blur boy child
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Première révélation. Lorsque le client a déterminé son profil et qu’il découvre la blessure de l’enfance associée à son profil, c’est toujours une révélation « Ah oui ! Alors ça, oui ! Je l’ai mal vécu parce que … » et tout ressort ! Une fois exprimé ce ressenti souvent viscéral parce qu’enfoui au plus profond de soi, l’explication de ses comportements se révèle au grand jour. « C’est donc pour ça que je fais ça … comme ça … et que c’est plus fort que moi ! » Tout s’explique ! C’est plus fort que soi, parce que, en réaction à son propre vécu, c’est un besoin vital, « être aimé des autres. » Mieux, le client comprend que la programmation de ses comportement est due à cette blessure de l’enfance dont il n’est pas forcément responsable. Eh oui, c’est fondamental ! Sa blessure est fonction de sa perception des situations certes, mais avec sa vision d’enfant. Aussi et surtout, sa blessure est fonction du contexte dans lequel ces situations se sont déroulées. Il était l’aîné ou le petit dernier, il n’en est pas responsable. Son père, sa mère, ses professeurs etc. lui ont tenu un discours dont il n’est pas responsable, mais qu’il a intégré et qui l’a « programmé » , non consciemment. C’est ça qui l’a endormi, la programmation de ses propres comportements automatiques. Maintenant avec cette révélation et un raisonnement d’adulte, il peut remédier consciemment à cette perception de l’enfance et à cette programmation. Le réveil commence à sonner !

man in red crew neck sweatshirt photography
Photo de bruce mars sur Pexels.com

Seconde révélation. Chaque profil a développé des talents, des comportements naturels pour être aimé des autres. Mais comme un talent est quelque chose de naturel, que l’on réalise sans difficulté et donc sans effort, pour atteindre un niveau d’excellence, on n’en a pas forcément conscience. C’est naturel, pour soi. On peut même aller jusqu’à dire de son talent « rien d’extraordinaire ! » Mais les autres voient que c’est un talent, puisque eux n’en sont pas capables à ce niveau d’excellence et aussi naturellement. Gustave Flaubert disait « Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu’on en possède. » Voilà donc ce que révèle et réveille l’ennéagramme, la prise de conscience de son (ou ses) talent(s) naturel(s). La révélation, c’est que nous avons en même temps des travers naturels et des talents naturels. C’est non seulement une révélation, mais comme le client va laisser de coté ses travers et se servir consciemment de ses talents, il va les réveiller. Et comme c’est naturel donc sans effort, c’est redoutable d’efficacité, et le client y prend plaisir !

méta

Troisième révélation. Comme il n’y a pas un profil meilleur qu’un autre, chaque profil a ses talents mais chaque profil a aussi ses travers. Le fait de connaître ses travers, et donc ses comportements en égo, réveille une vigilance sur son mal-être. Par exemple, si mon profil en égo se positionne en émotionnel, chaque fois que j’éprouve des sentiments négatifs, la connaissance de mon profil m’alerte sur mon mal-être. Je peux ainsi y remédier rapidement pour me repositionner sur mes voies de progrès, sur mon profil en essence et donc mes talents. C’est redoutable d’efficacité ! On ne perd pas son temps à tourner en rond sur ses travers programmés de l’enfance. On sort de l’impasse dans laquelle on tombe naturellement. On s’est reprogrammé !

En résumé, votre profil de personnalité va révéler votre blessure de l’enfance et vos talents dont vous allez vous servir consciemment en les réveillant. Vous allez aussi réveiller un contrôle de votre état en égo pour rectifier vos comportements vers vos voies de progrès et privilégier votre état en essence. Et là … quel bonheur ! Eh oui, puisque que le bonheur c’est la pleine satisfaction de ses besoins, lorsque je privilégie mon profil en essence, je satisfais mes besoins en y prenant du plaisir.

Si vous souhaitez vous réveiller de l’intérieur, je fournis le réveil, vous n’avez plus qu’à fixer l’heure de la sonnerie, contactez-moi !

person touching black two bell alarm clock
Photo de Stas Knop sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s