Aujourd’hui, qu’ai-je fait de BEAU, de BON, de VRAI ?

Aujourd’hui, un post qui a pour vocation de prendre un temps de réflexion et de recul sur ce que nous faisons, comment nous le faisons et pour quoi nous le faisons. Notez bien « pour quoi » faire et non « pourquoi. » Au niveau du parent, du manager ou du dirigeant que je suis, il me faut regarder ce que font mes enfants ou mes collaborateurs, comment ils le font et pour quoi ils le font. Vous allez me dire « pour quoi » ? Dans quel but ? C’est ce que je vous propose de voir aujourd’hui.

Durant le développement de cet article, je ferai référence à ce schéma qui représente en haut, le singulier, en bas le pluriel. A gauche l’intérieur et à droite l’extérieur. Il y a donc 4 secteurs, le « JE intérieur » c’est à dire moi. Le « NOUS intérieur », le groupe auquel j’appartiens. « Le ÇA  » , ce que je vois et observe à l’extérieur, le réel en quelque sorte. « Le EUX », ce sont les autres collectifs auxquels je n’appartiens pas. Ou pas encore… Pour les connaisseurs, il y a les couleurs de la Spirale Dynamique BEIGE, VIOLET, ROUGE, BLEU, ORANGE, VERT, JAUNE, TURQUOISE etc.Vision intégrale

Lorsque je fais quelque chose, je le fais pour moi – c’est, le « JE » – et / ou pour un collectif auquel j’appartiens ou je décide d’appartenir, ma famille, mon association, mon entreprise, mon pays – c’est le « NOUS » .

Lorsque je fais quelque chose pour moi, je le fais pour ce que je considère être « beau » . Le « BEAU » , c’est le « JE », le subjectif individuel qui fait appel à ma construction identitaire, mes émotions, mes croyances, mes valeurs qui se nourrissent de la satisfaction de mes propre besoins. Dans ce cas, je fais aussi appel à mes talents, mes dons qui me permettent d’exceller facilement avec plaisir.

Lorsque je fais quelque chose avec et pour le collectif auquel j’appartiens, je le fais pour ce que je considère être « bon » . Le « BON », c’est le « NOUS », le subjectif collectif. Le collectif peut être l’autre et moi, un couple par exemple, ma famille, mon entreprise, la société dans laquelle je vis et je m’implique. Grâce à ma contribution à ce collectif, j’ai en retour le soutien du groupe qui m’apporte la sécurité, le réconfort, le confort, le bien être individuel dans ce collectif.

Le « VRAI » est en référence à la réalité à laquelle je me confronte. Le « VRAI » , c’est ce que je vois de la réalité, c’est le « ÇA », c’est l’authentique. Grâce à mon observation de ce qui existe et qui vit, j’analyse et je comprends. C’est ce qui me permet d’enrichir mon expérience et de me faire grandir pour faire quelque chose qui s’inscrit dans le « VRAI » , dans le réel.

Et lorsque j’ai une responsabilité quelle qu’elle soit, parentale, managériale, sociétale, vis-à-vis d’individus que j’éduque, que je manage, que je dirige à l’échelle d’un état par exemple, ce sont 3 notions qu’il faut garder à l’esprit. Dans mes actions, de parent, de manager, de dirigeant, ai-je pensé à ce que les personnes fassent ce qui leur semble BEAU, BON et VRAI. S’épanouissent-ils personnellement (le « JE »), collectivement (le « NOUS ») ? S’enrichissent-ils, grandissent-ils de la réflexion de ce qu’ils voient (le « ÇA ») ? Si nous, parents, managers, dirigeants, n’y prenons pas garde, ils nous regarderont comme des « EUX » auxquels ils ne s’identifient pas, qu’ils ne maîtrisent pas et donc qu’ils vont rejeter, combattre même. La perte d’équilibre entre ces 3 valeurs est source de crise. Prenons le temps d’y méditer en conscience, l’avenir de nos enfants, de notre entreprise, de notre pays et du monde, donc, en dépend.

Néanmoins, si nous, parent, manager, dirigeant, prenons garde que nos enfants, nos collaborateurs fassent ce qui est BEAU, BON et VRAI, ces 3 valeurs d’harmonie, nous créons les conditions pour en tirer toute la richesse pour le bien de l’Humanité.

Il y a quelques centaines d’années, on pouvait se satisfaire de règles mystiques pour soumettre les individus. Ces temps sont révolus. L’Homme a évolué et vit suivant ces 4 dimensions « JE », « NOUS », « ÇA » et « EUX ». Tout en étant « en même temps » efficace, pragmatique et en décidant, il nous faut assurer ce subtile équilibre pour poursuivre l’évolution de l’Homme. Pour éviter qu’il ne coure à sa propre perte en le déshumanisant du « JE » et le désocialisant du « NOUS ». Ce qui conduirait à faire resurgir les vieux démons de la puissance, la violence et la guerre.

Cet article est issu d’une réflexion à partir de la Spirale dynamique de Clare Graves et de la vision intégrale de Ken Wilber. Si vous avez besoin de vous réinterroger sur ce que vous faite de BEAU, BON et VRAI ou si vous souhaitez partager sur la vision intégrale, contactez-moi.

2 commentaires sur “Aujourd’hui, qu’ai-je fait de BEAU, de BON, de VRAI ?

  1. Je trouve ton article bien concu..ces 4 directions se complètent et c est utile de les interroger pour repondre au sens de ce que l on fait..merci Christian.

    J'aime

  2. Merci Pascale pour ton commentaire. Dans le sens de la pensée intégrale de Ken Wilber, il convient en effet d’aligner ces 4 directions « en même temps ». Au plaisir d’échanger sur le sujet, dans notre groupe Maïons.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s